Parc William Rappard

Bassin de rétention et passerelle

 

Le projet propose une solution alternative et écologique pour la gestion des eaux pluviales situées en amont du Parc William Rappard par la création d’un bassin de rétention paysager.

Le site de projet est caractérisé par de nombreuses contraintes qui ont influencées l’implantation du basin de rétention. Premièrement la présence d’un réseau d’eaux usées qui ne peut pas être abaissé et qui peu assez difficilement être déplacé. Il a ainsi été imaginé de conserver le tracé du réseau et de dessiner deux bassins séparés par une digue submersible. Ces deux bassins sont communiquant  et ne forment qu’un seul bassin lors d’événements pluvieux exceptionnels.

 

Les usagers du parc William Rappard placés au centre de la réflexion

Au delà des avantages techniques, la gestion des eaux et la liaison piétonne ont permis d’offrir des opportunités projectuelles. Ainsi, le parcours reliant le parc à l’extérieur se nourrit de son contexte, offre des points de vue privilégiés, traverse différentes séquences du futur biotope et devient une nouvelle liaison intégrée à l’environnement. Dans ce sens, la passerelle, par sa configuration, permet d’offrir des points de vue sur les bassins qu’elle semble accompagner plutôt que traverser et impulse une véritable ouverture en direction des deux entités qu’elle relie. Finalement, l’insertion particulière du bassin permet l’implantation d’une végétation diversifiée le long de ce parcours.

 

LIEU : Genève

 

TYPE DE MARCHÉ : Public

 

MAITRISE D’OUVRAGE : Ville de Genève

 

PARTENAIRES : sdplus

 

SURFACE : 5’000 m²

 

ÉTUDE & RÉALISATION : 2019 – en cours

Lorem porta. libero et, diam felis